Les livrets de réussite CE2 et CM1

Depuis la rentrée, j’ai choisi de ne plus évaluer mes élèves par des contrôles, interrogations et autres évaluations sommatives que nous connaissons. J’en parlais déjà dans cet article sur le rituel que j’ai mis en place pour permettre d’évaluer de manière positive mes élèves en histoire et géographie.

Après la lecture de l’article des Maitresses en Baskets et de l’ouvrage Enseigner avec l’évaluation positive des éditions Retz, j’ai créé un outil pour permettre aux élèves de s’y retrouver dans leurs apprentissages : le livret de réussites.

On le retrouve beaucoup en maternelle mais finalement, peu voire pas du tout en élémentaire alors qu’il s’agit d’un outil très utile pour savoir où en est l’élève, ce qu’il a déjà appris et ce qu’il lui reste à apprendre. Alors, j’entends déjà des « Mais il y a déjà le livret scolaire pour ça ! ». Et bien, je ne suis pas d’accord. Le livret scolaire ne permet ni de lister les compétences à acquérir tout au long de l’année ni les progrès des élèves.

Dans le livret que j’ai créé, je me suis servie des conseils de l’ouvrage de Retz, et particulièrement un passage sur l’apprentissage en escalier.
En effet, un élève n’est pas une coquille vide. Il a des acquis des années précédentes ou de son environnement social. Au cours de l’année, il va acquérir tout un tas de compétences qu’il devra mettre en pratique pour atteindre l’objectif final, c’est-à-dire ce qu’on attend de lui à la fin de l’année. Il peut même aller encore plus loin et dépasser cet objectif.
Je suis donc partie des programmes officiels et des attendus de fin d’année disponibles sur Eduscol pour créer un livret de compétences pratiques, pouvant ainsi permettre à l’élève de visualiser simplement ce qu’il doit faire dans son année. Pour chaque réussite, ou compétence acquise, on note la date.

Prenons l’exemple de la fluence en CM1.

En vert (donc de 1 à 5), apparaissent les compétences que les élèves sont censés avoir acquis ou sont en train d’acquérir au cours de l’année. En jaune (6), la compétence qu’ils doivent acquérir avant la fin de l’année. C’est l’objectif, ce qui est attendu d’eux : lire correctement 110 mots minute. Et enfin, en orange, une compétence qui est aussi travaillée mais qui dépasse les attendus : mettre le ton dans la lecture.

L’élève a donc déjà acquis un certain nombre de choses et doit en travailler d’autres pour arriver à son objectif final. A côté, je note les dates où j’ai observé les réussites de l’élève. Certains mettent plusieurs jours, plusieurs semaines, d’autres plusieurs mois… peu importe ! Chacun peut aller à son rythme et ce qui est acquis le reste, ce qui reste à acquérir peut motiver l’élève ou bien justement à pointer ce qu’il reste à travailler en classe.

Je vous laisse en téléchargement les deux livrets qui correspondent évidemment aux compétences que je travaille en classe avec les outils que j’utilise en classe.

N’hésitez pas à me faire un retour !

3 commentaires sur « Les livrets de réussite CE2 et CM1 »

  1. WHAOUH ! quel boulot ! Je suis en pleine réflexion aussi sur le livret de réussite et de progrès , je teste avec ma collègue la méthode MHF en CM1 (méthode heuristique de français) de Nicolas Pinel, va voir le site ! c’est top.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s